Communiqué de Presse - 15 juin 2021



Alors que nous débattions de la rénovation du quartier de l’Aygues lors du Conseil Communautaire de la CCPRO du 14/06/21, M. Jacques Bompard s’est rependu en commentaires sur la théorie du « grand remplacement ».

Jamais nous ne nous accoutumerons à l’évocation de cette théorie raciste issue du cerveau de Monsieur Renaud Camus. Les origines de cette théorie sont ouvertement néo-nazies et antisémites. Le concept qui lui est rattaché est celui de la « remigration » qui sous-tend une finalité d’épuration ethnique. Cette théorie stigmatise aujourd’hui tout ce qui ne serait pas de race blanche, spécialement nos compatriotes venus du Maghreb et de l’Afrique sub-saharienne. Nous rappelons que Renaud Camus est actuellement poursuivi en appel pour injure raciale par la LICRA à la suite d’un tweet ignoble dont nous n’osons révéler les termes abjects.

C’est avec beaucoup de gravité que nous appelons nos concitoyens à ne pas abandonner ce qui fonde notre humanité, c’est-à-dire de voir en tout être humain un frère. Le continent européen a payé un assez lourd tribu durant la Seconde guerre mondiale pour ne pas oublier où peuvent nous amener ce genre de théorie raciale.


Conseillers Communautaires

Le Printemps Pour Orange

Carole Normani

Gilles Laroyenne

75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout